info@lmc-wellness.be+32 473 29 16 14

Venez nous rendre visite du 22 au 25/03/2019
au salon “Bois & Habitat” à Namur Expo 
https://www.bois-habitat.be/fr

Comment bien entretenir son spa ?

Spa placé dans un centre WellnessL’un des principaux freins à l’acquisition d’un spa se révèle souvent être la crainte liée à l’entretien de ce dernier. On imagine en effet souvent cette tâche laborieuse et contraignante. Pourtant, il n’en est rien : avec la technologie dont sont équipés tous les spas vendus par LMC Wellness, l’entretien ne vous prendra que quelques minutes par semaine. Une broutille en comparaison des bienfaits que vous apportera votre outil wellness à chaque fois que vous l’utiliserez.

Par ailleurs, grâce au système de de pointe des lampes UV dont tous nos spas sont équipés, nous réduisons au strict minimum le recours à certains produits chimiques comme le chlore ou le brome.

Nous vous expliquons ci-dessous quelles sont les étapes nécessaires à la bonne santé de votre spa.

Régler le pH d’un spa

Le point primordial de la bonne qualité de l’eau d’un spa réside dans son pH. Il permet de mesurer la pureté de l’eau et son niveau est à vérifier régulièrement.

Qu’est-ce que le pH de l’eau ?

Le pH est ce qu’on appelle le potentiel hydrogène. Sa valeur est toujours comprise entre 0 et 14. Il sert à déterminer si un milieu est acide ou basique. Un pH 7 est considéré comme neutre. Les solutions dont le pH est inférieur à ce chiffre sont acides. Au-dessus de 7, le pH est basique.

Quel pH doit avoir un spa ?

Pour un spa, on considère comme idéal un pH de 7,4 et donc, une eau légèrement basique. Il est, dans tous les cas, important que le pH soit compris entre 7,2 et 7,8.

Un spa qui bouillonne

Un pH équilibré est important pour plusieurs raisons :
  • D’abord, il augmente sensiblement l’efficacité des différents traitements que va subir l’eau (produits et lampe UV)
  • Ensuite, il conditionne la qualité de l’eau. Une eau avec, par exemple, un pH trop acide peut se révéler très agressive pour la peau et même pour l’équipement.
  • Enfin, un pH équilibré réduit les risques de calcairisation du spa.

Comment vérifier le pH d’un spa ?

Il existe plusieurs méthodes pour contrôler le potentiel hydrogène d’un spa. Chez LMC Wellness, nous utilisons un système à gouttes simple et efficace. Il suffira en effet d’ajouter quelques gouttes d’un réactif dans un échantillon de l’eau du spa. En fonction de l’acidité ou de la basicité de l’eau, la solution prendra telle ou telle couleur qui indiquera la valeur du pH.

Comment corriger le pH de l’eau d’un spa ?

Savoir mesurer le pH de l’eau c’est bien, savoir le corriger c’est mieux. D’autant plus que ce n’est vraiment pas très compliqué. Pour ce faire, il suffit simplement de rétablir l’équilibre à l’aide de produits correctifs. Si le Ph, est inférieur à 7,2, on utilisera du pH +, s’il est supérieur à 7,8, on emploiera du pH -.

Faut-il souvent corriger le pH ?

Techniquement, ce réglage ne devrait durer que quelques minutes. Et, bonne nouvelle, une fois le pH ajusté convenablement, il ne devrait quasiment plus bouger.

La lampe à ultra-violets pour spa

Lorsque le pH est à niveau, il est important qu’il y reste. À cet effet, beaucoup de fabricants et vendeurs de spa continuent de travailler avec des produits chimiques souvent agressifs.

Chez LMC Wellness, les spas sont équipés d’une technologie de pointe qui réduit drastiquement l’usage de tous ces produits : la lampe à ultra-violets.

Cette lampe révolutionnaire reprend une technologie utilisée, notamment, dans le secteur du traitement des eaux.

Elle présente plusieurs avantages relativement conséquents :

Spa encastré dans une terrasse couverte extérieure en carrelages

  • Un système écologique (même s’il n’est pas 100% naturel – voir ci-dessous)
  • Une diminution drastique du taux de chlore dans l’eau et donc une limitation des risques d’irritations et d’allergies
  • Un taux de pH qui reste invariable
  • L’élimination de 99,9% des micro-organismes (algues, virus, bactéries, champignons…) – Aucun de ces habitués des outils de balnéothérapie ne survit à l’irradiation de la lampe UV
  • Un fiabilité totale

 

Si le système semble quasiment parfait sur papier, il présente néanmoins une limite : l’eau est parfaitement désinfectée mais elle n’est malheureusement pas rendue désinfectante par les UV. En clair, elle tue les micro-organismes mais elle ne rend pas l’eau moins favorable à leur prolifération.

C’est pourquoi le recours à cette technologie nécessite deux choses :

  • Un ajout (bien moindre toutefois que si on n’utilisait pas la lampe à UV) de produits chimiques désinfectants rémanents (chlore ou brome) qui vont donner aux ultra-violets une efficacité optimale. Voilà pourquoi le système de la lampe UV ne peut pas être considéré comme 100% naturel.
  • Un filtre efficace et entretenu régulièrement.

Un entretien hebdomadaire du filtre du spa est donc nécessaire.

L’entretien du filtre d’un spa

Voilà donc la principale action à effectuer lorsqu’on possède un spa et que l’on doit l’entretenir : nettoyer le filtre une fois par semaine.

Pas de panique, l’opération ne prend que quelques minutes et consiste essentiellement en un rinçage à l’eau claire du filtre du spa afin de s’assurer qu’il est en parfait état et remplira son rôle prépondérant dans la qualité de l’eau.

Afin d’aider le filtre à conserver au maximum la pureté et la qualité de l’eau, il est vivement conseillé de prendre une douche avant d’utiliser son spa.

Rassuré par cette explication ? Alors n’attendez plus une seconde pour vous offrir le spa de vos rêves chez LMC Wellness.